top of page
  • Photo du rédacteurOblik Architectes

10 points à vérifier avant d’acheter un terrain


L’achat d’un terrain en vue d’une construction nécessite d’avoir une vision pertinente sur le projet avant de s’engager dans des investissements risqués. C’est tout l’objet de l’étude préliminaire qu’il est conseillé de confier à votre architecte avant de vous engager dans un contrat complet avec lui. Cette étude vous assure une vision globale composée de 10 principaux points de contrôle.


1- Compatibilité entre vos souhaits et vos moyens

Le premier objet de l’étude préliminaire est de vérifier l’adéquation entre vos intentions, votre vision du projet et les moyens que vous vous donnez pour atteindre vos objectifs. Souvent, il y a un décalage entre le programme souhaité et le budget prévu. Le rôle de l’architecte est alors de vous interpeller sur des moyens plus conséquents à prévoir ou sur une réduction des prétentions de votre projet. Il sera de bon conseil pour vous aider à définir le meilleur équilibre pour votre projet.


2- Faisabilité technique

Chaque terrain a ses spécificités techniques et environnementales. L’objet de l’étude préliminaire est de vérifier préalablement la faisabilité technique de votre projet de construction en s’assurant qu’aucun élément lié au terrain ne s’y oppose.


3- Faisabilité réglementaire

Chaque site est soumis à une réglementation, notamment pour les projets de construction. L’étude préliminaire permet de s’assurer qu’aucune objection réglementaire ne vient s’opposer à votre projet.


4- Branchements et voiries

L’étude de faisabilité permettra de vérifier les besoins en raccordement aux réseaux (électrique, eau, évacuations). En se rapprochant des concessionnaires, avec une demande précise, le maître d’ouvrage pourra intégrer le coût de ces installations qui peuvent varier du simple au double au coût d’objectif global.


5- Études de structure, de thermie et de sol

Les études de sol sont obligatoires à partir de janvier 2013. L’étude thermique est également obligatoire. En fonction des projets, une étude structurelle est conseillée. Ces différentes études de structure, de thermie et de sol sont plus ou moins poussées selon les contraintes et composantes du projet de construction.


6- Travaux de construction

L’étude préliminaire permet d’évaluer une enveloppe budgétaire pour les travaux de construction eu égard aux études préalables et en fonction de votre projet architectural. Compte tenu de ses compétences, l’architecte en relation avec un économiste de la construction éventuellement pourra estimer approximativement un budget à prévoir pour vos finitions qui vont dépendre, en grande partie, des matériaux utilisés. L’estimation sera affinée au fur et à mesure des phases de l’étude à venir.


7- Honoraires d’architecte

L’avantage de l’étude préliminaire est que l’architecte apprécie la complexité du projet. Ainsi, vous pouvez avoir une meilleure appréciation des honoraires d’architecte tant pour la conception du projet que pour le suivi des travaux et des finitions de votre projet.


8- Assurance dommage ouvrage

Souvent négligée et pourtant obligatoire, le coût de l’assurance dommage ouvrage est important à intégrer dans le coût global de votre projet. Il fait partie des évaluations de l’étude préliminaire.


9- Coût des taxes à venir

Selon les communes, l’emplacement du projet et la nature de la construction, différentes taxes sont à prévoir, comme la taxe de construction et la taxe foncière. L’architecte mettra en garde la maitrise d’ouvrage, qui prendra connaissance du coût de ces frais annexes auprès des services concernés.


10- Coût global du projet

En tenant compte des différents paramètres techniques, juridiques et architecturaux, l’étude préliminaire vous permet d’avoir une appréciation beaucoup plus pertinente du coût global de votre projet. Dans de nombreux cas, lorsque l’étude préliminaire n’est pas effectuée, on constate un grand écart entre le budget initialement prévu et le coût final du projet. Cet écart est rarement au bénéfice du maître d’ouvrage.


Notons que cette démarche d’étude préliminaire est également valable pour les projets d’aménagement, d’extension ou de rénovation d’un bien existant. D’autres points seront éventuellement à vérifier en fonction des particularités de chaque projet. Avant l’achat d’un bâtiment, n’hésitez pas à consulter un extrait de matrice cadastrale qui a l’avantage de préciser l’affectation des bâtiments, le nombre de lots déclarés sur la parcelle et les surfaces considérées.


Besoin d’un conseil, d’une étude préliminaire pour un projet de terrain, de construction, d’extension ou de rénovation ? N’hésitez pas à consulter Oblik architectes.

Kommentarer


bottom of page